Croisière Martinique - Petit St Vincent réussie !

Nous avions décidé pour cette croisière hivernale de refaire en famille "les grenadines" que nous avions déjà parcourues il y a 13 ans à partir de St Vincent en une huitaine de jours.
Ayant progressé dans le domaine de la navigation nous souhaitions cette année faire une grande navigation en faisant l’aller-retour Martinique - Petit Saint Vincent en 12 jours. Nous craignions que cela fût juste en temps mais cela ne l’a pas été et nous avons pu prendre largement notre temps pour apprécier les paysages (superbes) et la population (tout un programme !).

Nous avons été chaleureusement accueillis à la descente de notre taxi sur la base nautique par Stephan qui nous a donné RDV dès le lendemain matin à 7 h30 pour la mise en main du bateau. Le bateau avait été approvisionné en vivre dans l’après midi précédente (à notre demande) par Approzagaya...

Réveillés, avec le décalage horaire, à 4 h du matin nous piaffions d’impatience de voir arriver Stephan qui est arrivé bien à l’heure !!! Bateau en parfait état sans manque notable et surtout équipé d’une cartographie GPS située sur la barre à roue qui dispense de la lecture des cartes auxquelles je suis pourtant attaché depuis plus de 30 ans !!! Un must qui permet une tranquillité d’esprit incroyable et de profiter des paysages !
Autre must, un frigidaire "comme à la maison" que l’on peut laisser en fonctionnement jour et nuit en s’astreignant de faire 1h de moteur matin et soir.
Donc dès 10h30 du matin après la clearance de départ (juste à coté de la base) nous étions sur l’eau... Direction vers le sud.

1ère nuit à STE LUCIE à Marigot Bay qu’il ne faut pas rater ; 1er contact avec les boat boys sympa mais par la suite un peu envahissant (prévoir beaucoup de petites coupures de 5 EC ou de 5 dollars US voire 5 euros cela facilite bien les discussions !!). Arrivés en fin d’après-midi, nous ne sommes pas descendus à terre et nous n’avons donc pas fait la clearance. Le Lendemain, départ sur BEQUIA que nous n’avons pas pu atteindre car le vent avait été un peu faible et pourtant l’OCEANIS 34 est un bateau rapide, facile à manœuvrer et très agréable.

Plutôt que de risquer d’arriver de nuit nous avons fait "escale " à ST VINCENT à Wallilabou bay ,décor de cinéma "pirate des caraïbes" garanti (bien pour les enfants...). Mouillage sur ancre et sur aussière à l’arrière... merci les boats boys... nous en avons profité pour faire la clearance d’entrée (180 EC) pour le reste de la croisière (attention à Wallilabou Bay la douane ne fait pas l’immigration et il faut donc quand même se présenter à la douane de BEQUIA). Très belle escale mais nuit un peu agitée par la houle... nous n’avons d’ailleurs jamais trouvé de mouillage calme dans les Antilles sauf peut être le Marin !!

Le lendemain petite navigation (par rapport aux jours précédents) sur BEQUIA et arrivée à 14 h. Admirality bay est une superbe baie. Mouillez près de Margaret beach et vous serez à pied d’œuvre pour la plage et la visite du village sympa. Le restaurant Frangipani vaut le détour sauf si vous avez les papilles fragiles !

Dès le lendemain (J4) descente vers les lieux cartes postales MAYEREAU avec une nuit à Salt Whistle bay... magique (mais mouillage rouleur si on prend un mouillage à l’entrée de la baie !!).

Le lendemain descente sur Petit St Vincent (PSV), point le plus sud du périple...
L’eau y prend des couleurs indescriptibles et nous n’aurions raté pour rien au monde cette île où les bateaux paraissent flotter au dessus de cette eau turquoise... Le soir même après quelques milles, escale à UNION (J5), ville rasta colorée où nous avons pu prendre notre première douche (pas de possibilité avant).

A partir de J6 nous avons effectué notre remontée vers la Martinique craignant devoir faire du près si le vent s’orientait au nord est. Ceci n’a jamais été le cas et le vent restant Est
Nous avons pu remonter au "bon plein" sans grand difficulté (16 à 23 nœuds de vent, 6/7 nœuds de vitesse).

TOBAGO CAYS J6... inutile d’en rajouter. A voir absolument ! Mais nous n’avons pas vu les tortues qui nous avaient été promises.

J7 CANOUAN, escale très agréable où nous avons vu les tortues... qui ne nous avaient pas été promises !!

J8 BEQUIA, de nouveau l’incontournable Margaret Beach et clearance de sortie !

J9 ST VINCENT et la baie de Cumberland, superbe, ressemblant aux mouillages du Pacifique et sauvage. Faute d’aussière assez longue, nous avons été obligés de relier les 3 aussières du bateau pour nous attacher à terre mais les boat-boys sont bien aidants moyennant quelques petites coupures). Mouillage calme enfin !

J10 : Escale à STE LUCIE à la Soufrière. Âmes sensibles s’abstenir. Le mouillage près de la terre (il y en a un autre plus loin sans doute plus paisible) est situé au sein du village qui ressemble aux favelas d’Amérique du sud... la pauvreté y est malheureusement criante ce qui apparaît très vite dès que l’on met le pied à terre pour la clearance. Préparer les petites coupures salvatrices pour tout ce que vous voudrez entreprendre car la tension est forte entre tous ceux qui veulent vous aider (garder l’annexe pendant que vous êtes à terre, vous accompagner dans vos déplacements jusqu’à la police ou jusqu’au restaurant ....!). Restez Zen et tout ira bien !

J11 retour sur la Martinique (j’avais gardé ce jour au cas où nous aurions eu un souci pendant la croisière) et cap sur la petite anse d’Arlet au Nord du Diamant, un paradis de sécurité et de propreté par rapport à la soirée précédente ! Et des poissons tropicaux exceptionnels sur le rocher à 100 m de la plage...

J12 retour au mouillage de St Anne près du Marin, en contournant le rocher du Diamant. Le diamant est très photogénique !
Arrivée le lendemain à 10 h après avoir refait le plein de carburant (1h d’attente), accueilli par Stephan et Céline. Je voudrais les remercier tous les deux : Céline avec laquelle j’avais eu de nombreux contacts préparatoires à notre croisière dont l’amabilité et la réactivité sont dignes d’éloges mérités... et bien sûr Stephan qui aime ses bateaux et les prépare à merveille.

Croisière réussie !

A refaire sur une autre destination... Vers le Nord, pourquoi pas ?

Merci à vous 2 et peut être à bientôt.

- Jean, le skipper
- Carole, la gabière
- Eric, le skipper adjoint et le maître (absolu) de l’annexe

  • Découvrez un voilier moderne, élégant, rapide et confortable.

    - 6/8 pers - 3 cabines doubles
    - Grand cockpit avec bimini, idéal pour les croisières aux Antilles

  • Nos voiliers disponibles à la location au départ du Marin, en Martinique.

Dernières actualités

Météo Marine (vent)

Réseaux Sociaux